Nearly all the posts are bilingual.
Presque tous les articles sont bilingues.

English spoken. On parle français. (وكمان منفهم عربي، حبيبي)

Most of this blog's contents is subject to copyright. For instance, many of the latest illustrations I've made myself. I'm the cooperative type. If you intend to borrow some material, please contact me by leaving a comment. :-)
La plupart du contenu de ce blog est soumis aux droits d'auteurs. Par exemple, nombre des illustrations les plus récentes sont faites par moi. Je suis du genre coulant. Si vous comptez emprunter du contenu, SVP contactez-moi en laissant un commentaire. :-)

Friday, February 27, 2009

Philornithology

This is winter, and I'm sick as an impure canine. It seems the Mecca pilgrims this year brought back with them a couple of nasty epidemic viruses. (sigh) I *so* hate crowds, don't you? Terribly unhygienix, like eating stale fish.
Could be the flu. Looks like it, and I didn't find the flu vaccine in Lebanon this winter, so... :-(
But speaking of winter in Lebanon, I'm reminded of a couple stories.

Fertilizer :
During a terribly cold winter, a half-frozen sparrow fell from its branch in the middle of the road, and felt it was going to die. A horse passed by, and dropped a big dung that fell right over the sparrow without even noticing it. The dung was warm, and soon the sparrow felt alive again. It even had food all around! So happy was the bird, that it begun singing. A fox on the prowl heard it, pulled it out of the dung by a leg, dusted it off a bit, and swallowed it just like that.
There are several morals to this story :
- When you're in deep s***, things could always be worse.
- Not everybody who puts you in deep s*** means harm to you.
- Not everybody who gets you out of deep s*** is doing you a favor.
- If you're in deep s***, eat and shut up!

Not that there's any hinting towards Lebanese politics and daily life...
Right, another one.

Mecanary :
A man is telling his friend :
"Yesterday, I accidentally dropped my gasoline lighter in the canary's cage. Crazy critter drank it all. Then started hoppity-hopping in circles non-stop, for hours, like some friggin' machine. Suddenly, it stopped, and fell stiff at the bottom of the cage.
- Cardiac arrest?
- No. Out of gas."


I'm a bit like that. When I'm very tired, I tend to get hyperactive, mostly in talk. (This makes me different from little children!) Then I run out of what I call, in pilot vocabulary, "my gasoline fumes", and suddenly I'm like dead.
For instance, right now, I'm all out of fumes. So good night y'all, and to all a merry Halloween. Beep-beeeeoooowwwwp......

Beep-beeeeoooowwwwp...... Kaput!C'est l'hiver, et je suis malade comme un canin impur. Il semblerait que les pèlerins de la Mecque cette année aient ramené avec eux un ou deux virus épidémiques féroces. (soupir) Je déteste les foules, pas vous? C'est tellement pas hygiénique.
Ce pourrait être la grippe. Ça y ressemble, et je n'ai pas pu trouver de vaccin anti-grippal au Liban cette année, alors... c'est automatix comme du poisson pas frais. :-(
Mais en parlant de l'hiver au Liban, ça me rappelle deux histoires.

Fumier :
Durant un hiver terriblement froid, un moineau à moitié gelé tombe de sa branche au milieu du chemin, et sent qu'il va mourir. Un cheval passe, et lâche un gros crottin qui tombe en plein sur le moineau sans même le voir. Le crottin était chaud, et bientôt le moineau se sent revivre. Il avait même de quoi manger tout autour de lui! De joie, l'oiseau se met à chanter. Un renard en maraude l'entend, le tire de son crottin par une patte, l'époussette un peu, et l'avale sans autre forme de procès.
Il y a plusieurs morales à cette histoire :
- Quand t'es dans la m..., ça pourrait toujours être pire.
- Celui qui te met dans la m... ne te veut pas toujours du mal.
- Celui qui te sort de la m... ne te rend pas toujours service.
- Si t'es dans la m..., mange et tais-toi!

Non pas qu'il y ait la moindre allusion à la politique et la vie quotidienne au Liban...
Bon, une autre.

Mécanari :
Un type raconte à son ami :
"Hier, j'ai fait tomber mon briquet à essence par accident dans la cage du canari. Cette bestiole cinglée a tout bu! Puis il s'est mis à sautiller en rond sans arrêt dans sa cage, pendant des heures, comme une bon sang de machine. Tout d'un coup, il s'est arrêté, et il est tombé raide au fond de la cage.
- Un arrêt du cœur?
- Non. Il n'avait plus d'essence."

Je suis un peu comme ça. Quand je suis très fatigué, j'ai tendance à devenir hyperactif, surtout en paroles. (Ce qui me différencie des petits enfants!) Puis je me retrouve à court de ce que j'appelle, en vocabulaire de pilote, "mes vapeurs d'essence", et d'un coup je suis comme mort.
Par exemple, là, maintenant, je suis à court de vapeurs. Alors joyeux Halloween à tous, et à tous une bonne nuit. Bip-biiiioooowwwwp......

2 comments:

Joe Dick said...

Terribly unhygienix, like eating stale fish.

Zing! ;-)

Pascalix said...

Joedix,
Dibs on Canarix the bard. May I borrow that green tuna for a sec?

Number of viewings of this page since December 22nd, 2007:
Nombre total de visites à cette page depuis le 22 décembre 2007:

Free Web Counter
Free Counter