Nearly all the posts are bilingual.
Presque tous les articles sont bilingues.

English spoken. On parle français. (وكمان منفهم عربي، حبيبي)

Most of this blog's contents is subject to copyright. For instance, many of the latest illustrations I've made myself. I'm the cooperative type. If you intend to borrow some material, please contact me by leaving a comment. :-)
La plupart du contenu de ce blog est soumis aux droits d'auteurs. Par exemple, nombre des illustrations les plus récentes sont faites par moi. Je suis du genre coulant. Si vous comptez emprunter du contenu, SVP contactez-moi en laissant un commentaire. :-)

Tuesday, October 8, 2013

50 shades of late

/ Rejoice, oh Cosmos, the galactic –and supremely modest– Pharaoh has FINALLY finished the translation of the previous papyrus!!! Oh, ye of little faith, didst thou not believeth in miracles anymore? "Behold, I bringeth thee yon 15 [CRASH!] (oops) uhm... these 10 Commandments to saveth thine souls."

[Current English translation is already in the works, I swear. As the title states, I'll be explaining what in blue balls of blaze took me so long.]
Remember, whenever a new article is posted, it means the previous one is in its final version: fully translated, proofread, and perhaps slightly updated. Read it twice, double your enjoyment!





Réjouis-toi, Cosmos, le galactique –et hyper-modeste– Pharaon a ENFIN terminé la traduction du papyrus précédent!!! Ô gens de peu de foi, vous ne croyiez donc plus aux miracles? "Voici, je vous apporte ces 15 [CRASH!] (oups) euh... ces 10 Commandements salvateurs de vos âmes."

50 nuances de retard... ça sonne bien, pour un titre 100% original, non?

Je dois avoir un bublic de TRÈS haute qualité. Tellement compréhensif. Pas une seule protestation pour l'indigne retard dans la dernière traduction en anglais, qui pourtant a pris plus de trois mois... traduction d'une nouvelle urgente et brûlante d'actualité! Merci à tous, les copains. La parole est d'argent, le silence est d'or, mais la patience est de platine!

Je dois avoir un public très intelligent. Vous avez deviné que j'ai certainement été occupé comme jamais, cet été. En effet. Et pas qu'un peu. Notamment avec toutes les âneries récentes des descendants des conquérants de mes ancêtres, en Egypte. Ça a transféré tout le tourisme égyptologique de qualité chez moi cette année.

Ah, parce qu'il faut préciser un petit truc: les Egyptiens d'aujourd'hui, en grande majorité, ce sont des immigrés d'imitation. Les Grands Monuments Anciens ont été bâtis du temps du Grand Pays Verdoyant, avant sa Grande Désertification progressive il y a environ 7000 ans. (A cause des émanations de ce foutu pétrole chez les voisins Lybiens, certainement. Partout où y'a du pétrole, ça fait des déserts, même au Texas, vous avez remarqué?) Ce noble peuple s'est métissé avec les Grecs, jusqu'à certains Pharaons, puis a été un des tous premiers (avec les Mésopotamiens) à adopter le Christiannisme à son apparition, "il y a exactement 1980 années, en l'an 33". (Avec la précision historique toute relative de l'époque.) Ces Coptes furent ensuite conquis quelque 700 ans plus tard (à quelque chameaux près) par les Arabes, des bédouins coalisés par Mahomet et persuadés de rendre un grand service aux âmes perdues du monde en convertissant de force, ou à défaut en opprimant, toutes les brebis égarées loin de la religion de paix et de tolérance qui a si magnifiquement inspiré Khomeyni, Ben Laden, Zawahiri, Morsi, Erdogan et Assir.
Le résultat? Lorsque des archéologues Allemands rendent hommage à Mamie Nefertiti, en complétant son buste d'une statue à la poitrine topless (comme c'était la mode à l'époque, privilège d'élégance exclusivement réservé aux dames de la haute société), certains bédouins cucul-coincés hurlèrent à l'injure pornographique envers "leur ancêtre".
Hé, couillons! VOTRE ancêtre, c'est Dame Fatima, épouse de Mahomet LSSN! Les descendants de Nefertiti, ce sont ces pauvres bougres que vous faites fuir du pays en masse à coups d'intolérance, d'exactions et d'outrances insultantes pour l'esprit du Prophète!

Ces salafistes, si qu'on leur "donnerait" le Sahara, dans cinq ans, faudrait qu'ils achètent du sable ailleurs... Mahomet, reviens, ils sont devenus fous! Et, en Syrie, cannibales!
Bref, passons. J'ai assez cassé du sucre sur le dos de Morsucre & Cie ces derniers temps, faisons une pause, j'ai encore plein d'autres trucs à faire.

Donc, cet été, j'ai été obligé, avec contrainte forcée :
– de tout organiser dans l'Empire pour accueillir une immense foule de touristes (ils étaient au moins deux!)
– d'ordonner l'envoi de bataillons d'esclaves pour effectuer des travaux de terrassement sous un soleil brûlant (ça m'a épuisé!)
– d'organiser le championnat automobile décennial de Formule Quatre (les fameuses courses de quadrige que Charlton Heston m'a pompées dans son film, après m'avoir piqué l'Affaire Moïse sans me verser une piastre de royalties généalogiques). Sauf que chez moi, ce sont des attelages de quatre dromadaires, comme chez mes collègues classe du Golfe. J'ai gagné, bien sûr. Personne dans le Royaume n'oserait publiquement doubler le Pharaon!
– de faire du tri dans la Grande Bibliothèque de Pascalandrie (arrivage de 10% de nouveaux ouvrages cette année)
– trouver de nouveaux logements pour Khépri le Scarabée Sacré et sa nombreuse tribu devenue envahissante (
the Sacred Beetle, rien à voir avec les Beatles, les dieux du rock 'n' roll et non de l'Egypte)
– rédiger, pour le patrimoine de l'Humanité, les Chroniques des dernières années de mon radieux règne, et sans scribe SVP. Le temps presse, y'a une nouvelle Apocalypse dans 3 mois.
– dresser Bastet à non seulement chasser la vermine murine (ça elle sait sacrément bien faire, ma chatte sacrée), mais aussi à exécuter et à dévorer sans pitié ses proies prolifiques, y'a des limites à la mansuétude scrogneugneu

J'envisage dorénavant de terminer les traductions dans les deux langues avant de mettre en ligne, pour diminuer la frustration de 50% de mon public (ou des autres, parfois).

En attendant, il est temps de rendre un hommage, on ne peut plus indiqué pour ce blog, à une très jeune femme d'exception. Intelligente, courageuse, et belle de l'extérieur comme de l'intérieur. Honneur donc aujourd'hui à une magnifique personne qui incarne si bien la devise affichée au haut de de blog, j'ai nommé Malala Youssefzaï. Les sauvages absolus qui l'ont visée à la tête ont inconsciemment (mais ont-ils seulement des pensées conscientes, pour ne rien dire d'une conscience?) avoué par ce geste leur obsession à détruire le cerveau, l'esprit et l'intelligence chez une femme. Probablement par jalousie, on veut toujours détruire ce qu'on enrage de ne jamais pouvoir posséder. Dommage, si j'avais 20 ans de moins, ou même 15, je lui dirais: "Lorsque tu auras tes 18 ans, veux-tu m'épouser? Et continuer des études pour devenir aussi largement éduquée que tu le mérites?"
Tant pis, je suis né trop tôt, ou elle trop tard, c'est comme ça.
Malala, je te souhaite de tout de te trouver un homme encore meilleur pour toi que cet humble Pharaon. Il te faudrait un Pakistanais aussi sensé que toi (ça doit exister, on trouve des gens extraordinaires dans TOUS les peuples), qui comme moi sache voir ta beauté intérieure au fond de ce noble regard, qui soit plein d'enthousiasme à l'idée de te respecter sa vie durant, et de t'aider dans ce combat très difficile consistant à extirper le Pakistan de l'âge des cavernes. Parce qu'il y a du boulot!!!
Moi, j'ai déjà le Liban sur les bras, c'est pas rien. On ne peut pas être partout.

Malala Youssefzaï, je te salue et te bénis. Merci d'exister. Je déclare ton âme Miss Univers 2012. Qu'Allah continue de te préserver, ma sœur.

Il y a presque exactement 44 ans (un joli chiffre), Neil Armstrong, fort de l'absence de lois anti-dopage à l'époque, coiffait les cyclistes Russes au finish et débarquait le premier sur la Lune au terme d'un sprint épique. Dans une fusée à pédales, faut l'faire!
Depuis ce jour, et plus encore depuis le début du souk de la guerre en '75, une expression s'est popularisée au Liban: "Les Américains sont arrivés sur la Lune, et nous où on en est."
Au Pafkhanistan, on assassine les femmes qui essaient d'apprendre à lire, chose théoriquement naturelle pour tout bipède pensant dès l'âge de 3 ans. "Pendant ce temps, l'Occident a atteint la planète Mars." Ya Rarab bi teq...

La prochaine fois, si par extraordinaire et exception j'arrive à tenir mes projets, je vous parlerai soit des enfants, soit des parents. En tout cas, ça va déménager! (Hep, Vashkipis, mets-moi ce divan dans l'autre coin, et que ça saute! Je dois vraiment tout faire, dans cette fichue pyramide?)

P.S.: Je viens d'apprendre que "quelqu'une" est nominée pour le Nobel de la Paix de cette année. S'il y a une justice dans cette Dimension- purgatoire où le Destin nous a coincés, elle gagnera. Yalla Malala! (Et sans dopage, qui plus est! Elle a l'esprit sportif, Miss Youssefzaï.)

Mise à jour: Finalement, le Nous-bêlent des doux agneaux pacifiques a été décerné au DCCBAA, reconnaissance méritée à sa coopération dans la destruction des armes chimiques dans le monde, comme en son temps fut primé Barack Obama pour ses intentions de clore plus de guerres qu'il n'en déclenchera. Ce fut ric-rac, la médaille d'argent échéant de justesse aux drones Américains marque Predator®, Terminator® et Eradicator®, qui au mépris du danger combattent héroïquement contre le sanglant et sanguinaire terroriste partout où il y a des musulmans collatéraux à protéger. Quand à la médaille de bronze de la Paix 2013, elle va direct à l'inoxydable éthique d'airain de l'Etat Sioniste, pour sa non-possession d'armes nuculaires nucléniaires nicolaires nouilles culaires new calcaires non claires vernaculaires en couleurs (râh flûte!) de bombes à tomatiques depuis 65, non-possession formellement confirmée par le gouvernement d'Israël. [emoticon n° 65 ; what else?]
En ce qui concerne Malala, elle ne se formalise pas, et elle a bien raison. Le prix Sakharov, ça a quand même une bien meilleure réputation de sérieux. Bien moins galvaudé que le prix du gars qui a inventé la dynamite en pensant que "devant un tel pouvoir de destruction potentielle, plus personne n'osera faire des guerres". E=mc², ergo, ipso facto, columbo, noix de coco, CQFD...

2 comments:

Joe Dick said...

Well, get off your fat ass already and do it, P-04 you lazy fuck!

Ah, who am I kidding? Your ass is as exquisitely toned as ever.

Joe Dick said...

Waiting over a year for something always makes me go a big rubbery one.

Number of viewings of this page since December 22nd, 2007:
Nombre total de visites à cette page depuis le 22 décembre 2007:

Free Web Counter
Free Counter