Nearly all the posts are bilingual.
Presque tous les articles sont bilingues.

English spoken. On parle français. (وكمان منفهم عربي، حبيبي)

Most of this blog's contents is subject to copyright. For instance, many of the latest illustrations I've made myself. I'm the cooperative type. If you intend to borrow some material, please contact me by leaving a comment. :-)
La plupart du contenu de ce blog est soumis aux droits d'auteurs. Par exemple, nombre des illustrations les plus récentes sont faites par moi. Je suis du genre coulant. Si vous comptez emprunter du contenu, SVP contactez-moi en laissant un commentaire. :-)

Saturday, April 25, 2009

Ballade sur l'asphalte amère

The following is a poem I composed, but it's so specifically focused on typical French cultural elements that I'm unsure if I can translate it properly to English.
Sometimes it's the French version that will have it tougher...


Juste un poème baroco-loufoque que j'ai composé un soir d'imbibation absinthique...
Dur à rendre en Anglais! (Si vous vous sentez inspiré, mettez donc vos essais dans les commentaires.)
© 30 Mars 2009, tout droits réservés


Ballade sur l'asphalte amère

Dis-moi, z'y va, attends, te souvient-il du jour
Où le parler moderne est descendu des tours
Pour conquérir les nuages de la fantaisie
Et son vocabulaire, la bonne poésie?

Mon invention à explorer les Temps Futurs
M'a ramené de l'an 2000 cette écriture
On dirait bien une invention de Science-Fiction
Mais néanmoins j'y vis un peu d'inspiration.

Alors même que l'économie agonisante
Expire dans sa spirale néolibérale,
Hurle en courant sa folle panique mondiale,
Me vint cette impro pour le moins surprenante :

Waterloo, Waterloo, Waterloo, morne plaine
Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine...
Dans ton cirque de lois et décrets tâtillons
La déroute n'est pas que pour Napoléon.

Dans ton poème épique de la Légende des Siècles
On caserait un PACS à la Mairie de Bègles
Et les Français, tannés de l'Union et ses règles
Seraient prêts à dire zut aux cadors de Bruxelles.

Dans le marasme libéral le monde s'enlise,
Et l'électeur de Sarkozy, un beau jour, crise!
Tellement ça chômage, tellement ça va mal
Déjà que sans la rage, le Gaulois toujours râle...

Mes actions ont fondu, j'ai plus de capital
Le Système financier manque un peu de moral(e)
La cigale boursière voit s'en venir la bise
Et la classe ouvrière s'enlise dans la mouise.

Vers les pays fauchés, vite on délocalise!
Ça veut baisser les coûts, mais point ne réalise
Que le mammouth sans graisse est un maigre animal ;
Que l'Occident consomme pour le Marché mondial

Si les chômeurs ne gagnent plus le moindre sou
Ils ne consomment absolument plus rien du tout
Et le bazar made in China, on le vend où?
Au Kamchatka, à Brazaville, à Tombouctou?

Qui achètera la dernière Nintendo DS,
Les nouveaux SDF dont le nombre progresse?
Même avec le dernier modèle de GPS
Nul ne trouve une issue à toute cette détresse.

Les sauvageons s'embusquent sur les CRS
Les lycéens s'insugent sur la Loi Pécresse
On licencie, on préretraite, puis on dégraisse
Les plans sociaux, la rue en a, tiens, plein les fesses!

Les financiers ventrus comme autant de veaux gras
Les voraces de fric qui magouillent à tout-va
(100 employés en moins, pour leur ski d'Ibiza)
Dussent-ils en crever, ils ne comprendront pas

Cet édifice virtuel aux fondations d'argile
Ces bulles artificielles depuis toujours fragiles
Actions imaginaires valant des cent et mille
Auront peut-être enfin un petit rôle utile.

On bouffe chimique? Y'a plus d'jeunesse? Y'a plus d'saisons?
Y'a plus d'valeurs? On va crever? Y'a pas d'raison
Que toute la frustration, dont grimpe la pression
Ne finisse pas un jour, en immense explosion.

C'est ainsi que commencent les Révolutions.
De la mort des espoirs, la fin des illusions
Et quand le Peuple a faim, et le moral en berne,
Bientôt swinguent les Aristocrates à la lanterne.

Ça n'ira sûrement pas mieux après
Mais au moins on va bien se défouler.
Grouille-toi, Chérie, ça va commencer!
Heureusement qu'on a encore la télé. :-)

6 comments:

Joe Dick said...

Mon Dieu! C'est mangnifique! ;-)

Pascal [P-04referent] said...

Oui. Terrible et magnifique.
Comme un cyclone
Dans une urban zone
Like an inferno in the forest

Le jour où la Terre s'arrête.

Tell me the truth, Joe: it's not ALL jibberish to you, is it?
French, I mean.
This poem probably is regardless. ;-)

Joe Dick said...

Tell me the truth, Joe: it's not ALL jibberish to you, is it?
French, I mean.
This poem probably is regardless. ;-)


Not entirely...

Pascal [P-04referent] said...

"Not entirely"? Wow. You're better than I tought!

I'll try and make the next one more convoluted then. :-)

Joe Dick said...

We were taught it in school, this being a supposedly bilingual country. Some of it stuck!

"Not entirely"? Wow. You're better than I tought!

I can't tell if this is a slam or not!

Joe Dick said...

I guess it was, and you don't have the guts to say so. And I keep hearing that Pascal has a shiny pair of brass fucking balls! Goes to show you can't always believe what you hear through the grapevine. ;-)

Number of viewings of this page since December 22nd, 2007:
Nombre total de visites à cette page depuis le 22 décembre 2007:

Free Web Counter
Free Counter